China 2009

carnet de voyage d'une escapade asiatique

Wuhan 20 août 2009

Filed under: Wuhan — chine2009 @ 10:29


On est arrivé à Wuhan plus tard que prévu. Il fait une chaleur insupportable dans cette ville, même le soir (il est 19 h maintenant). On prend le train dans 3 h pour Shanghai donc comme on a du temps à ne rien faire et que Hong Chao avait besoin d’aller sur internet on s’est réfugié dans un cybercafé.

La croisière s’est plus ou moins bien passée, disons que les paysages étaient magnifiques mais la cabine était très petite et la salle de bain immonde, voire infecte. De plus le billet n’incluait pas tout, il nous a fallu payer beaucoup de choses comme la bouffe, et les transports durant les visites. Nous n’avons pas été au barrage des 3 gorges à cause de cela ça coutait 150 yuans pour visiter, soit environ 15 euros.

Nous sommes arrivés à Yichang, puis nous avons enchainé avec un transport en bus jusqu’à Wuhan ou nous sommes à présent. Le voyage a été difficile. 4 heures de car dans une chaleur étouffante avec des bagages partout et une famille de braillards au complet : quand l’enfant finissait d’imiter ultraman ou je ne sais quel pokemon, la grand-mère gueulait comme si elle vendait ses truites à la criée. Pour ma part, j’étais au fond du bus avec Hong Chao à ma droite et l’ultime place libre à ma gauche. Un homme entre alors, je sais dores et déjà qu’il sera mon voisin. Il est assez âgé et mal coiffé, porte une chemise usée et un short à carreau. Il pose alors sa main gauche sur son front pour scruter les places disponibles dans le car et dans sa main droite il tient un sac poubelle faisant office de valise. Avec sa dégaine de désinvolte de l’extrême j’ai peur que ce soit une sorte de clochard sentant mauvais, avec la chaleur amplifiant les odeurs je n’aurais pas supporté le voyage. Il s’assied à côté de moi et sent agréablement normal. Toute de suite il me dit  » Ni Hao » (bonjour), je lui dit pareil. Peu après, en m’entendant parler avec Hong Chao il devine que je suis français, mais il ne sait rien d’autre que le chinois. Il est très curieux et semble être un bon vivant, nous tentons de communiquer mais c’est difficile. Hong Chao fait le pivot entre nous 2. C’est un peintre, et un professeur d’histoire de l’art, son peintre préféré est Monet et il adore l’impressionnisme. C’est surtout un grand enfant, on discute de tout et n’importe quoi, on regarde chacun les photos de l’autre, et il aime blaguer. Une rencontre très intéressante pour un personnage atypique. Le voyage passe très rapidement finalement.

Nous partons ce soir pour Shanghai. Quelles autres rencontres allons nous encore faire ?

Mickaël

PS de Lionel :une ribambelle de photos est arrivée. Elles concernent Shanghai, Pékin, Pingyao, Chendu et Chongqing.

Publicités