China 2009

carnet de voyage d'une escapade asiatique

premiers packs photos 28 août 2009

Filed under: ‎Voyage — chine2009 @ 1:47

Comme promis voilà les photos qui commencent à arriver.

Ce sont celles de Mickaël, triées. Les autres (et les vidéos) arriveront bientôt !

Le pack photos Mickaël pour toutes les photos (triées).

Byebye !

Mickaël

PS: Oui, les liens ne marchent pas, ça a été plus difficile que prévu de mettre les photos (trop grosses, trop nombreuses, blog non adapté…). Maintenant que j’ai tout (photos & vidéos), je m’occupe de régler cela !

Publicités
 

Et pour finir: Shanghai – Paris en passant par Amsterdam 22 août 2009

Filed under: ‎‎‎Shanghai et environs,Shanghai — chine2009 @ 4:14

Pour la première fois depuis le début du voyage, j’écris moi-même (Mickaël) directement sur l’interface du blog. C’est assez plaisant de pouvoir mettre les accents et les apostrophes qui étaient cachés sur les claviers chinois !

Et bien nous sommes rentrés en un seul morceau en France.

Le voyage de Wuhan à Shanghai s’est très bien passé, le train était très confortable.  Nous avons pu déposer nos bagages dans un hôtel à Shanghai et prendre une douche, le pied total. Au programme de cette dernière journée : shopping & souvenirs. Nous avions une adresse en or, sur la rue très commerçante de Nanjing, un centre commercial spécialisé dans la contrefaçon. Ici les vendeurs vous sautent dessus : « hello, watches, T-shirts, shoes, pure silk, mobile phone, come in please ! ». On peut acheter des wii, ps3, maillots de foot, sacs a mains, rayban, tout ce que l’on veut. Mais c’est du faux !

Le plus drôle reste la négociation des prix, les vendeurs négocient le moindre centime, ils vous touchent, vous font les yeux doux, et attendent que vous partiez furieux du magasin pour proposer un prix plus raisonnable. Tous les coups sont permis ! J’ai voulu acheter des affiches, la vendeuse me les proposait pour 800 yuans mais moi je les voulais pour 150 (800 yuans soit 80 euros pour 5 affiches, elle est folle !). J’ai du partir au moins 10 fois et à chaque fois elle me rattrapait en m’accrochant par le poignet tout en disant « pleaaase, gimme your best best best best price ! ». J’ai fini par les obtenir pour 160 yuans.

Ensuite direction les magasins. Mais impossible d’acheter des vêtements (normaux, pas contrefaçon) en Chine. C’est encore plus cher qu’en Europe ! Pourtant, tout est « made in China ». Incompréhensible. Mais bon, puisqu’on peut avoir la même chose moins cher en France, on achètera plus tard, chez nous…  en importé.

Le soir nous prenons le Maglev, un train magnétique, pour aller à l’aéroport. Pas question de se refaire arnaquer par un taxi de Shanghai. Ce train est une petite bombe, 300 km/h atteints en une minute environ. Le TGV peut aller se rhabiller. Malgré quelques retards d’avions, le voyage se déroule sans problèmes.

J’ai pu voir vos commentaires à tous, merci, ça fait plaisir ! Les statistiques sont assez impressionnantes pour un petit blog comme ça : 1 200 vues en 3 semaines avec un pic à 300 en un jour ! Désolé pour le manque de photos, le problème ne vient pas du fait qu’on a oublié d’en faire, c’est juste que c’était très galère pour les faire parvenir en France. J’ai fait 1 300 photos. Gaelle en a environ 500, plus quelques vidéos en bonus. On va trier un peu ça et faire un pack deluxe que vous pourrez vous procurer pour seulement 80 euros.

Si vous aimez les nems, c’est gratuit, vous n’aurez qu’à crier « J’aime les nems ! » devant votre ordinateur pour accéder au pack gratuitement.

Voilà, on fera une petite conclusion tous ensemble d’ici quelques jours, et il y aura le lien vers les photos et vidéos.

A+ en France ! (ou ailleurs)

 

Wuhan 20 août 2009

Filed under: Wuhan — chine2009 @ 10:29


On est arrivé à Wuhan plus tard que prévu. Il fait une chaleur insupportable dans cette ville, même le soir (il est 19 h maintenant). On prend le train dans 3 h pour Shanghai donc comme on a du temps à ne rien faire et que Hong Chao avait besoin d’aller sur internet on s’est réfugié dans un cybercafé.

La croisière s’est plus ou moins bien passée, disons que les paysages étaient magnifiques mais la cabine était très petite et la salle de bain immonde, voire infecte. De plus le billet n’incluait pas tout, il nous a fallu payer beaucoup de choses comme la bouffe, et les transports durant les visites. Nous n’avons pas été au barrage des 3 gorges à cause de cela ça coutait 150 yuans pour visiter, soit environ 15 euros.

Nous sommes arrivés à Yichang, puis nous avons enchainé avec un transport en bus jusqu’à Wuhan ou nous sommes à présent. Le voyage a été difficile. 4 heures de car dans une chaleur étouffante avec des bagages partout et une famille de braillards au complet : quand l’enfant finissait d’imiter ultraman ou je ne sais quel pokemon, la grand-mère gueulait comme si elle vendait ses truites à la criée. Pour ma part, j’étais au fond du bus avec Hong Chao à ma droite et l’ultime place libre à ma gauche. Un homme entre alors, je sais dores et déjà qu’il sera mon voisin. Il est assez âgé et mal coiffé, porte une chemise usée et un short à carreau. Il pose alors sa main gauche sur son front pour scruter les places disponibles dans le car et dans sa main droite il tient un sac poubelle faisant office de valise. Avec sa dégaine de désinvolte de l’extrême j’ai peur que ce soit une sorte de clochard sentant mauvais, avec la chaleur amplifiant les odeurs je n’aurais pas supporté le voyage. Il s’assied à côté de moi et sent agréablement normal. Toute de suite il me dit  » Ni Hao » (bonjour), je lui dit pareil. Peu après, en m’entendant parler avec Hong Chao il devine que je suis français, mais il ne sait rien d’autre que le chinois. Il est très curieux et semble être un bon vivant, nous tentons de communiquer mais c’est difficile. Hong Chao fait le pivot entre nous 2. C’est un peintre, et un professeur d’histoire de l’art, son peintre préféré est Monet et il adore l’impressionnisme. C’est surtout un grand enfant, on discute de tout et n’importe quoi, on regarde chacun les photos de l’autre, et il aime blaguer. Une rencontre très intéressante pour un personnage atypique. Le voyage passe très rapidement finalement.

Nous partons ce soir pour Shanghai. Quelles autres rencontres allons nous encore faire ?

Mickaël

PS de Lionel :une ribambelle de photos est arrivée. Elles concernent Shanghai, Pékin, Pingyao, Chendu et Chongqing.

 

Chongqing

Filed under: Chongqing — chine2009 @ 9:54
 

Vers Shanghai 16 août 2009

Filed under: Vers Shanghai — chine2009 @ 6:55

Demain nous partons à Chongqing le matin afin de prendre le bateau le soir, qui nous emmènera en 4 jours à Yichang, d’où nous rejoindrons Wuhan, afin de partir pour Shanghai et de rejoindre notre cher pays aux fromages qui puent.

D ici nous ne pouvons pas uploader de photos, et nous ne pensons pas avoir l’occasion d’écrire un autre billet sur le blog durant le voyage, donc on se dit à bientôt, à Paris !

Gaëlle, Damien, Hong Chao, Mickaël

 

Chengdu

Filed under: Chengdu — chine2009 @ 6:51

Chengdu ou la ville du piment : après une autre sieste, à l’intérieur de la chambre cette fois, on profite de l’aprem pour aller rendre visite aux pandas géants. On nous avait prévenu que les pandas occupent leur aprem à dormir (non non, pas comme nous) mais finalement nous avons eu de la chance. Nous avons pu apercevoir des adolescents pandas se chamaillant et mangeant et des bébés dans leur nurserie. Ils étaient tous mignons sauf les bébés ressemblant à des petit rats.

Là-dessus nous allons manger, la peur au ventre pour ma part car 99 % des plats sont très pimentés. Heureusement les jolies serveuses, pour le grand plaisir de Hong Chao, on eu pitié de moi et nous avons eu une bonne  » fondu-soupe « .

Réveil actif et hâtif à 6 h pour embarquer sur une navette touristique nous permettant de visiter la montagne taoïste Qingcheng et le système d’irrigation de Dujiangyan entrecoupé par une superbe démonstration de télé-achat en direct sur des économes, des couteaux, des filtres à eau, des rasoirs.

La montagne, classée au patrimoine de l’Unesco, était agréable : temple taoïste dans un décor de film chinois (montagne dans le brouillard). Le système d’irrigation, vieux de 2 200 ans à la grande fierté d’Hong Chao, a permis à cette région d’échapper à la famine et aux inondations jusqu’alors fréquentes.

Lors du retour à la ville en bus, nous étions assis au fond, un vieux chinois de 40 ans se trouvait alors assis entre Mickaël et Hong Chao. La journée ayant été fatigante, ce chinois dans la fleur de l’âge s’est endormi comme un bébé sur l’épaule de Mickaël, un peu gêné par cette situation étrange. Nous avons mangé, et nous voila à l’hôtel !

Damien

 

Le voyage Xi’an – Chengdu

Filed under: Xi'an — chine2009 @ 6:47

17 h de train, ça parait long mais c’est passé plutôt vite en fait. Nous avons mangé avec grande faim nos Kentucky Fried Chickens puis nous avons siesté paisiblement pendant quelques courtes heures. Un petit mario kart en réseau à 3 nous a tenu éveillés jusqu’à l’heure de manger le soir puis nous avons joué aux cartes et nous nous sommes couchés.

J’ai pour ma part eu la chance de discuter avec un groupe de jeune chinois voyageurs. Originaires de Xi’an ils allaient en vacances à Chengdu. J’étais seul, ils étaient 4, assez jeunes, le plus âgé avait 16 ans, ils se complétaient pour parler anglais, et c’était assez rigolo. Les jeunes chinois sont dans l’ensemble assez excités de rencontrer des européens, c’est très rare pour eux ! J’ai troqué ma carte de sport universitaire de l’an passé contre un bracelet, je suis gagnant vous pensez ?

Après une courte nuit, nous arrivons à Chengdu à 5 h du matin. La gueule dans le pâté, la gare est plus remplie que Châtelet à l’heure de pointe, et aucun taxi ne veut de nous encore une fois. Nous finissons par trouver une sorte de chauffeur, ou plutôt de chauffard, qui a accepté de nous conduire à l’hôtel. Il ne s’est pas arrêté une fois dans sa course, sa vitesse moyenne en ville était de 80 à l’heure, avec une pointe à 100, peut être plus. Je croyais qu’il était daltonien mais en fait il passait à tous les feux, qu’ils soient vert ou rouge.

Nous arrivons tout de même vivants, j’ai juste eu à ramasser quelques côtes et un poumon par terre, rien de grave.

Il est 6 h du matin, et la première chambre se libère à 11 h. Nous avons plus ou moins dormi dans le canapé de l’entrée toute la matinée.

Mickaël